Comment en finir avec le syndrome de la page blanche en 10 astuces

comment vaincre le syndrome de la page blanche 0

Ça y est, vous avez eu une super idée que vous avez pris le temps de développer, vous avez votre thème principal, vous savez quel genre de roman vous allez écrire. Vous avez même construit vos personnages et les avez nommés.

Félicitations !

Emporté par votre enthousiasme, vous ouvrez votre logiciel de traitement de texte préféré, vous cliquez sur Nouveau Document et vous vous apprêtez à écrire.

Et là, vous êtes face à un sentiment bizarre : les idées se bousculent dans votre tête, vous pensez à un dialogue, à une scène, vous voulez vous dépêcher de poser tout ça par écrit, mais face à la page blanche devant vous, vous êtes saisi d’un vide intérieur, d’une peur paralysante. Vous n’arrivez pas à taper le moindre mot sur le clavier, vous bloquez devant cette feuille d’un blanc immaculé, et les gouttes de sueur commencent à perler à votre front, accompagnées d’une frustration.

Pas de doute, vous êtes frappés du syndrome de la page blanche.

Bonne nouvelle : il existe des solutions pour s’en débarrasser et enfin écrire toutes les histoires que l’on a en tête.

 

Comment en finir avec le syndrome de la page blanche

1 ) Ne touchez plus à votre clavier

Au moins pendant 2 jours, éloignez-vous de votre clavier, profitez-en pour faire toutes ces choses que vous n’avez pas le temps de faire d’habitude : binge-watchez la dernière saison de votre série préférée, emmenez votre moitié au cinéma, rangez enfin toutes ces choses qui traînent dans votre maison. En clair, occupez votre esprit.

 

2 ) Offrez-vous une journée relaxante

Reposez-vous, autorisez-vous à vous relaxer, allez marcher quelques heures dans les bois, ou bien faire une séance de sauna.

Accordez-vous des moments de détente et vous reviendrez face à votre page Word revigoré et prêt(e) à en découdre.

 

3 ) Relisez vos notes

Parfois, lorsque l’on bloque à l’écriture d’une scène, c’est que tout n’est pas encore mûr pour qu’on le pose sur papier. Reprenez vos notes, votre plan, vos personnages, prenez le temps de tout relire, et essayez d’avoir un œil nouveau sur tout cela.

Vous trouverez un moyen de contourner ce qui vous bloque.

 

4 ) Travaillez sur une autre histoire

Ecrire est une drogue pour vous et vous ne pouvez pas vous en passer ? Soit. Laissez cette histoire qui vous bloque de côté, et passez à un autre projet. Vous aurez tout le loisir et le temps d’y revenir plus tard avec un regard neuf.

 

5 ) Relisez vos meilleurs écrits

Qu’est-ce qui vous plaît tant dans ces écrits ? Essayez de vous remémorer l’état d’esprit dans lequel vous étiez lorsque vous avez couché ces mots sur papier. Remémorez vous-en, et essayez de le retrouver.

 

6 ) Lisez un livre passionnant

Impossible d’aligner deux mots ? ça arrive, on ne peut pas toujours être au top de sa forme. Profitez-en pour entamer un livre passionnant, il y a fort à parier que l’inspiration va vite revenir.

 

7 ) Changez vos conditions de travail

Comment se portent vos conditions de travail ? Sont-elles idéales ? On a beau s’être créé un cocon confortable pour s’adonner à l’écriture, certains jours ce n’est pas suffisant.

Alors plutôt que de ruminer dans votre coin, prenez votre ordinateur sous le bras, et sortez de votre zone de confort : aller travailler dans un autre endroit dans votre maison, travaillez dans votre jardin, ou encore allez vous installer à la terrasse de votre bar préféré.

 

8 ) Énervez-vous

Vous êtes frustré et énervé contre vous-mêmes de ne pas réussir à faire une phrase ? Vous en vouloir ne résoudra rien, bien au contraire. Par contre, la colère est un bon moyen de gérer vos émotions négatives.

Allumez votre tv, mettez-vous devant le journal télévisé ou une émission de télé-réalité bien débile, et invectivez le présentateur de tous les noms d’oiseaux que vous pouvez trouver. Ou mieux encore, achetez-vous un punching-ball.

 

9 ) Lisez votre texte à haute voix

Lisez votre texte, ou vos notes à haute voix. Essayez de dénicher ce qui coince, ce qui vous empêche d’avancer. Il y a des choses qui nous paraissent évidentes à l’oral que l’on laisse passer à l’écrit.

 

10 ) Mettez-vous de la musique

Enfin, mettez-vous votre morceau préféré, laissez-vous porter par la mélodie, laissez votre esprit vagabonder et les idées venir et aller. Vous pouvez même essayer de travailler avec un fond sonore (la musique idéale étant une musique sans parole).

 

Comment vivez-vous ce syndrome de la page blanche ? Avez-vous des astuces pour le vaincre ? Qu’est-ce qui vous donne l’envie et l’énergie de retourner à l’écriture ?

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher
Masquer