Guide pour bien choisir son genre littéraire : La Fantasy ( 3/4 )

comment choisir un type de fantasy 0

Comment savoir quel est le genre de son roman ?

Voilà une question que bon nombre d’écrivains ont rencontré.

Dark Fantasy ou Heroic Fantasy ? Thriller ou polar noir ? Hard science ou Space Opera ?

Dans cet article, j’approfondis la Fantasy et ses sous-genres, et comme d’habitude, je vous donne quelques conseils de lecture, pour mieux juger par vous-mêmes des différents sous-genres.

Cet article fait partie d’une série de 4 articles :

  • Partie 1 : Les différents genres littéraires
  • Partie 2 : Roman réalistes, historiques, policiers et thrillers
  • Partie 3 : Romans de fantasy
  • Partie 4 : Romans de science-fiction

 

Le roman de fantasy

Aaah, la fantasy. L’un des genres le plus en vogue ces dernières années.

Nous en avons tous lu : Le trône de fer (Game of thrones), Harry Potter, L’assassin royal, Le seigneur des anneaux, etc…

On le voit bien avec les quelques titres que j’ai mentionné, la fantasy c’est vaste, très vaste.

Et on peut rapidement se perdre dans les différentes dénominations.
Mais avant d’aborder les sous-genre de la fantasy, il faut savoir que la fantasy se classe dans deux grandes catégories : la low fantasy et la high fantasy.

 

Deux grandes catégories

1 ) Low fantasy

La low fantasy est une variante de la fantasy, qui se déroule en partie dans le monde réel (notre monde, je ne rentrerais pas dans le débat de savoir si ce que nous voyons est réellement la réalité, du moins pas dans cet article) et un monde secondaire, imaginaire, qui lui est relié.

Ces deux mondes peuvent ne pas avoir conscience l’un de l’autre, il peut également y avoir une possibilité de non-retour lorsque l’on passe du monde réel au monde secondaire.

Conseils de lecture :

 

2 ) High Fantasy

A la différence de la low fantasy, la high fantasy se déroule dans un monde totalement imaginaire, très développé, avec sa propre histoire, sa propre géographie, ses propres règles.

On y retrouve souvent des créatures magiques, de la magie, une inspiration médiévale, des prophéties, et des sagas découpées en de nombreux volumes.

On peut citer Le seigneur des anneaux, Le trône de fer, L’assassin royal, La moïra.

Conseils de lecture :

 

Les sous-genre de la Fantasy

Penchons-nous maintenant un peu plus sur les sous-genre de la fantasy.

 

1 ) Medieval fantasy

Le medieval fantasy est un genre très connu et populaire, qui s’inspire grandement du Moyen-âge pour ce qui est de l’organisation sociétale, des technologies, des événements et conflits.

On y retrouve également des créatures fantastiques (elfes, nains, dragons), inspirées de mythes, légendes et contes de fées, et la religion y est principalement polythéiste.

Conseils de lecture :

 

2 ) Historic fantasy

Comme l’indique son nom, l’historic fantasy se fonde sur des faits historiques, en y superposant des éléments de fantasy.
Les dates, personnages et lieux vont concorder mais on va rajouter par-dessus de la magie, des créatures surnaturelles.

Ce genre de fantasy peut également se dérouler dans un monde totalement imaginaire mais dont l’organisation et les événements sont très fortement inspirés de l’histoire réelle, ou encore des oeuvres mélengeant la mythologie (grecque, romaine) avec le monde moderne.

Conseils de lecture :

 

3 ) Urban fantasy

L’urban fantasy est un sous-genre où des créatures imaginaires ou légendaires (fées, sorcières, vampires, loups-garou) vivent dans un centre urbain entre la fin du XIXème siècle et le XXIème siècle.

Elle prend place dans un univers familier, créé par l’homme, mais fait contraster technologie et magie. Le surnaturel s’invite dans le monde civilisé.

Conseils de lecture :

 

4 ) Bit-lit

Le bit-lit est parfois considéré comme un sous-genre de l’urban fantasy. Le nom du genre vient de l’anglais : bit pour bite (modre) et lit pour literature (littérature), donc littéralement « littérature mordante ».

Et oui, bien vu, on va y parler de créatures surnaturelles qui peuvent mordre !

Le genre met en général en scène une héroïne, qui peut être ou non un personnage surnaturel, qui se retrouve confronté à des vampires, des loups-garou, des télépathe, sorcières, fées, etc… On peut parfois (souvent) y trouver une bribe de romance.

Conseils de lecture :

99 conseils pour mieux écrire !

Téléchargez dès maintenant ce guide GRATUIT pour commencer votre livre, améliorer votre écriture et devenir écrivain !

Votre adresse mail est uniquement utilisée pour vous envoyer ce guide gratuit, conseils, newsletter, et promotions sur nos produits. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire via le formulaire de contact ou le lien dans la newsletter.

 

5 ) Science fantasy

La science fantasy est à la croisée des genres. Elle intègre souvent des éléments de technologie moderne dans un univers médiéval ou fantastique, ou alors peut intégrer de la magie dans un univers de science-fiction.

Je vais m’attirer les foudres des puristes en mettant ce genre dans la fantasy et non dans la science-fiction comme la majorité l’y classe. Mais j’assume !

Conseils de lecture :

 

6 ) Light fantasy

La light fantasy adopte un ton assez léger (d’où son nom), et peut parfois donner dans l’humour.

On y trouve nombre d’œuvres parodiant la fantasy classique, en utilisant aussi bien l’ironie que le burlesque, aussi bien la satire que l’absurde.

Conseils de lecture :

 

7 ) Dark fantasy

A l’opposé, la dark fantasy a un ton résolument sombre, adulte et sérieux.

Le bien laisse bien souvent sa place au mal, le monde est en proie au chaos et à la désolation.

Les héros sont souvent fatigués et abbatus.

Ces œuvres sont volontairement non-manichéennes, et crée une ambiance psychologiquement oppressante et violente.

Conseils de lecture:

 

8 ) Heroic fantasy

L’heoric fantasy est certainement le sous-genre le plus connu de la fantasy. C’est un genre qui se doit d’être épique, héroïque, et qui est souvent adapté en série tv ou en films.

Le héros, qui peut être guerrier ou magicien est au centre de l’histoire. On suit principalement un voire deux héros, et non pas un groupe de personnages.

Ces œuvres dépeignent en général des royaumes humains en conflits, ainsi que des peuples non-humains dont la plupart n’ont pas un quotient intellectuel élevé (je pense notamment aux orcs et gobelins du Seigneur des anneaux).

Conseils de lecture :

 

9 ) Mythic fantasy

Enfin, il y a également la mythic fantasy, également appelée fantasy arthurienne.

Ce type de fantasy s’apparente aux mythes et légendes, et a comme particularité de les réactualiser.

Conseils de lecture :

 

Cet article fait partie d’une série de 4 articles :

  • Partie 1 : Les différents genres littéraires
  • Partie 2 : Roman réalistes, historiques, policiers et thrillers
  • Partie 3 : Romans de fantasy
  • Partie 4 : Romans de science-fiction

99 conseils pour mieux écrire !

Téléchargez dès maintenant ce guide GRATUIT pour commencer votre livre, améliorer votre écriture et devenir écrivain !

Votre adresse mail est uniquement utilisée pour vous envoyer ce guide gratuit, conseils, newsletter, et promotions sur nos produits. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire via le formulaire de contact ou le lien dans la newsletter.

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher
Masquer