Guide pour bien choisir son genre littéraire : policiers, thrillers et romans historiques ( 2/4 )

tout savoir sur le genre littéraire 0

Comment savoir quel est le genre de son roman ?

Voilà une question que bon nombre d’écrivains ont rencontré.

Dark Fantasy ou Heroic Fantasy ? Thriller ou polar noir ? Hard science ou Space Opera ?

C’est parti pour un tour d’horizon des catégories de roman.

Cet article fait partie d’une série de 4 articles :

  • Partie 1 : Les différents genres littéraires
  • Partie 2 : Roman réalistes, historiques, policiers et thrillers
  • Partie 3 : Romans de fantasy
  • Partie 4 : Romans de science-fiction

 

Le roman réaliste

Ce type de roman est caractérisé par le fait que l’auteur souhaite représenter de la manière la plus fidèle possible la réalité, avec des sujets et des personnages choisis dans les classes moyennes ou populaires. On peut par exemple y aborder le travail salarié, les relations conjugales, les affrontements sociaux, le changement des normes sociétales, etc..

 

Le roman historique

Un roman historique, comme son nom l’indique, prend comme toile de fond un épisode de l’Histoire. Il peut faire cohabiter des personnages réels et fictifs, mais se doit d’être le plus fidèle possible à la réalité historique de l’époque.

L’auteur Ken Follett en a par exemple fait sa spécialité : il situe ses intrigues dans des contextes historiques, et s’efforce, à grand renforts de détails de restituer l’ambiance de cette époque passée.

Dans « Les piliers de la Terre », Ken Follett situe l’action dans l’Angleterre du XIIème siècle et y relate la construction d’une cathédrale, celle de Kingsbridge (il s’agit d’un village fictif, bien que tous les détails de la construction et le contexte historique soient réels.

Conseils de lecture :

 

Le roman sentimental

Aussi appelé le roman d’amour ou encore roman « à l’eau de rose », il s’agit d’un genre peu respecté, bien que populaire.

Beaucoup dénigre les romans sentimentaux et pourtant, force est de constater que 1 ) Oui, c’est bien de la littérature (même si je ne suis pas un fan) et 2 ) oui, ça se vend bien.

Il a eu un regain d’intérêt récemment avec des œuvres telles que « Cinquante nuances de grey », ses suites et ses clones.

On pourra également citer comme œuvre « La princesse de Clèves », de Mme de La Fayette.

Conseils de lecture : 

 

Le roman d’aventures

Le roman d’aventures a été popularisé par les romans de Jules Verne, dont « Le tour du monde en 80 jours ».

La forme littéraire y est relativement peu importante (on ne se concentre pas sur la forme), et on préfère se centrer sur l’action, en multipliant découvertes, voyages, péripéties, suspense, parfois au détriment de la vraisemblance.

On y retrouve en général une vision assez manichéenne du monde : le héros est un bon samaritain ne voulant que faire le bien, alors que le méchant est un vilain démoniaque ayant comme obsession de détruire le monde.

Conseils de lecture :

 

Le roman fantastique

Un roman est considéré comme fantastique lorsqu’il relate des événements étranges, le plus souvent irrationnels ou incompréhensibles, sans explication rationnelle, tout en se déroulant dans notre monde réel bien connu.

Par exemple, une histoire de fantômes, de spectres, de rêves ou de prémonitions, de réincarnation, d’apparition d’anges et de démons, etc…

On peut y classer les œuvres d’Edgar Allan Poe ainsi que de Howard Phillips Lovecraft.

Conseils de lecture :

 

Le roman policier (ou polar)

Aaah, les romans policiers. Il paraît que nous français somme friands de ce genre. En même temps, il y a de quoi.

Mais saviez-vous qu’il existe des sous-genres au roman policier ?

 

1 ) Roman d’énigme

Ces romans sont synonymes d’énigmes. Ils sont structurés de manière à ce que l’énigme et sa résolution soient les facteurs prédominants du récit. Des indices sont disséminés par ici et là, et invitent le lecteur à déduire l’identité du criminel avant que la solution ne soit révélée dans les dernières pages.

L’enquête est d’ailleurs fréquemment menée par un détective, parfois excentrique, ou un inspecteur officiel de la police.

Conseils de lecture :

 

2 ) Policier noir

Le roman policier noir s’inscrit dans une réalité sociale précise, porte un discours critique, parfois contestataire.

C’est un roman détective, mais avec une ambiance beaucoup plus sombre, sale, oppressante.

L’univers peut être violent, tragique, pessimiste.

Conseils de lecture :

 

3 ) Roman policier ethnique

Le roman policier ethnique se déroule dans un contexte socio-culturel différent du nôtre et la trame du récit et l’enquête tient compte de ces différences : on voit souvent à la Fnac et Cultura des rayons « Policier scandinave », par exemple.

Conseils de lecture :

99 conseils pour mieux écrire !

Téléchargez dès maintenant ce guide GRATUIT pour commencer votre livre, améliorer votre écriture et devenir écrivain !

Votre adresse mail est uniquement utilisée pour vous envoyer ce guide gratuit, conseils, newsletter, et promotions sur nos produits. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire via le formulaire de contact ou le lien dans la newsletter.

 

Le thriller

Certains peuvent classer les thrillers sous les romans policier mais devant la disparité des thrillers maintenant disponibles dans les kiosques, j’ai fait le choix d’en faire une catégorie à part entière.

Un thriller est en règle générale un roman au suspense insoutenable, que l’on n’a pas envie de lâcher avant d’être arrivé à la fin.

On y retrouve :

 

1 ) Le thriller d’action

L’importance est mise sur l’action : on peut par exemple y décrire la montée des tensions entre deux organisations ou pays qui va éclater en guerre.

Tom Clancy le fait très bien dans ses livres.

Conseils de lecture :

 

2 ) Le thriller d’espionnage

Dans ce type de thriller, le héros est un agent du gouvernement, un espion, qui doit combattre des agents d’un gouvernement rival, des terroristes, une organisation criminelle, etc…

Conseils de lecture :

 

3 ) Thriller conspirationniste

Dans ce thriller, le héros doit faire face à des groupes d’ennemis très puissants dont il découvre l’étendue du pouvoir. On y fait en général apparaître des organisations secrètes telles que les Illuminatis.

Conseils de lecture :

 

4 ) Thriller juridique

Ici, le héros doit affronter des ennemis dans et en dehors du tribunal. Une variante du style met des spécialistes et experts (en général du FBI) au service de la justice, pour résoudre un crime à priori insoluble.

On peut citer « L’affaire Pélican » de John Grisham, ou encore « Le silence des agneaux », « Dragon rouge », et « Hannibal » de Thomas Harris.

Conseils de lecture :

 

5 ) Thriller psychologique

Dans ce type de thriller, le conflit est avant tout mental et émotionnel.

Conseils de lecture :

 

6 ) Thriller politique

Dans un thriller politique, on insistera sur la stabilité d’un gouvernement que le héros doit maintenir tant bien que mal ou faire voler en éclats, et on s’attardera sur les machinations politiques.

Conseils de lecture :

 

7 ) Thriller historique

Un thriller historique est un thriller se déroulant dans un contexte historique, à une période précise. Tout simplement.

Conseils de lecture :

 

8 ) Thriller médical

Il s’agit d’un thriller qui s’attarde sur l’aspect médical d’une enquête, d’une intrigue. Par exemple, la mise en scène de personnages cherchant à retarder la propagation d’un virus mortel.

Conseils de lecture :

 

9 ) Thriller scientifique (ou techno-thriller)

Dans ce genre de thriller, la technologie est largement décrite et mise en scène et compte pour beaucoup dans l’intrigue principale.

Conseils de lecture :

 

10 ) Thriller ésotérique

Enfin, on a le thriller ésotérique, ou historico-ésotérique.

Ce genre de récit est centré sur un ou des événements mystérieux, progressivement éclaircis par le raisonnement, les déductions, les connaissances et les recherches d’un ou de plusieurs enquêteurs.

Conseils de lecture :

 

Le roman d’épouvante-horreur

L’horreur est un genre littéraire s’inscrivant dans le registre de la peur. Forcément, me direz-vous !

Il met souvent en scène des phénomènes surnaturels, des créatures terrifiantes et malsaines, des tueurs en séries, etc…

L’objectif étant de créer chez le lecteur un sentiment d’angoisse, de peur, d’effroi, d’oppression.

On peut citer « Dracula » de Bram Stoker, « Cujo » et « Désolation » de Stephen King, ou les livres de Clive Barker.

Conseils de lecture :

 

Cet article fait partie d’une série de 4 articles :

  • Partie 1 : Les différents genres littéraires
  • Partie 2 : Roman réalistes, historiques, policiers et thrillers
  • Partie 3 : Romans de fantasy
  • Partie 4 : Romans de science-fiction

99 conseils pour mieux écrire !

Téléchargez dès maintenant ce guide GRATUIT pour commencer votre livre, améliorer votre écriture et devenir écrivain !

Votre adresse mail est uniquement utilisée pour vous envoyer ce guide gratuit, conseils, newsletter, et promotions sur nos produits. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire via le formulaire de contact ou le lien dans la newsletter.

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher
Masquer