Guide pour bien choisir son genre littéraire ( 1/4 )

différents genres littéraires 0

Que vous soyez un lecteur assidu ou un écrivain, vous avez sans doute remarqué que la classification des œuvres littéraires peut être rapidement complexe.

Dark Fantasy ou Heroic Fantasy ? Thriller ou polar noir ? Hard science ou Space Opera ?

Pas de soucis, je vous ai décrypté tout ça !

 

Cet article fait partie d’une série de 4 articles :

  • Partie 1 : Les différents genres littéraires
  • Partie 2 : Roman réalistes, historiques, policiers et thrillers
  • Partie 3 : Romans de fantasy
  • Partie 4 : Romans de science-fiction

 

Deux formes d’écriture

Lorsque l’on écrit, on peut utiliser l’une ou l’autre de ces formes d’écriture :

  • L’écriture en vers
  • L’écriture en prose

 

1 ) L’écriture en vers

Dans l’écriture en vers, la ligne s’arrête d’elle-même sans aller jusqu’à la marge, parce qu’elle a atteint une limite interne, une contrainte imposée par l’auteur.

On associe souvent la poésie à l’écriture en vers, mais tous les poèmes ne sont pas forcément écrits en vers.

 

2 ) L’écriture en prose

Dans l’écriture en prose, le texte qui est écrit n’est pas versifié. Autrement dit, une ligne commence contre la marge de gauche pour finir contre la marge de droite.

L’écriture en prose est la plus courante, et on la retrouve dans les romans que nous dévorons jour après jour.

 

Les genres littéraires

Il existe quatre principaux genres littéraires, eux-mêmes subdivisés en sous-genres :

  • Le genre du récit
  • Le genre poétique
  • Le genre théâtral
  • La littérature d’idées

Auxquels on peut rajouter trois genres supplémentaires :

  • Le genre épistolaire
  • Le genre descriptif
  • Le genre graphique

 

1 ) Le récit

Le récit est un genre qui désigne tous les textes narratifs. C’est un peu le genre « fourre-tout », qui contient un nombre impressionnant de sous-genre :

  • L’anecdote : un récit court qui ne s’encombre pas de descriptions, pour garder tout l’intérêt du lecteur. L’anecdote se termine en général par une chute, qui donne tout l’intérêt du récit.
  • L’apologue : un récit court illustrant une leçon de morale.
  • L’autobiographie : un récit de la vie d’un auteur écrit par l’auteur lui-même. Ce récit peut couvrir toute la vie de l’auteur ou une période particulière. On parle aussi de mémoires.
  • La biographie : un récit de la vie d’une personne, qui n’est pas l’auteur.
  • La chronique : un récit qui suit l’ordre du temps, et décrit donc les événements de façon chronologique.
  • Le conte : un récit court d’événements imaginaires, et qui sont présentés comme tels par l’auteur. Il peut parfois être accompagné d’une morale.
  • L’épopée : un récit narratif qui fait les louanges des exploits d’un héros hors du commun, lequel est le plus souvent dénué de psychologie.
  • La légende : récit oral, populaire et datant de l’aube du monde, mettant en scène un événement héroïque ou divin.
  • Le journal : un récit au jour le jour de la vie d’une personne ou d’un de ses aspects par cette personne elle-même. Il peut s’agir de l’auteur comme d’un personnage réel ou fictif.
  • Le mythe : un récit symbolique qui met en scène des héros hors du commun et donne une explication au monde.
  • La Fiction : Tout récit de faits qui ne sont pas réels.
  • La non-fiction : tout texte qui ne fait pas partie d’une fiction. Les livres d’enseignement, peu importe la thématique, sont des livres de non-fiction.
  • La nouvelle : un récit court avec peu de personnages, à l’intrigue resserrée, au cadre spatio-temporel réduit et à la fin (la chute) souvent surprenante.
  • Le roman : un récit long, écrit en prose. On peut distinguer plusieurs types de romans : roman historique, roman réaliste, roman d’aventure, thriller, policier noir, science-fiction, fantasy, etc…

 

2 ) La poésie

Ce genre désigne une œuvre littéraire ayant un texte en vers ou en prose rythmée.

Les sous-genres sont les suivants :

  • Le poème : un texte court, souvent en vers et avec des rimes.
  • La chanson : un texte en vers destiné à être chanté et composé de manière général de couplets et de refrains.
  • La fable : un petit récit souvent en vers et en rimes, accompagné d’une morale.
  • La ballade : un poème à forme fixe composé de trois couplets et d’une demi-strophe appelée envoi, chacune terminée par un vers refrain
  • L’ode : un poème lyrique en strophes, qui célèbre un personnage ou un événement.
  • Le calligramme : un poème dont la disposition graphique sur la page forme un dessin, généralement en rapport avec le sujet du calligramme.
  • L’épigramme : une petite pièce de poésie, brève tels les inscriptions sur les monuments et statues (l’épigramme historique). l’épigramme offre généralement une pointe assassine.
  • Le haïku : une forme de poésie japonaise, brève et extrêmement codifiée, qui comporte traditionnellement 17 mores (syllabes pour les haïkus français).
  • Le sonnet : un poème strictement codifié, qui comporte quatorze vers, dont deux quatrains et deux tercets, et qui doit rimer.

 

3 ) Le théâtre

Ce genre désigne tout texte qui est destiné à être représenté sur scène.

Il existe les sous-genres de théâtre suivants :

  • La comédie : une pièce de théâtre mettant en scène des personnages dont le but est de faire rire.
  • La farce : une petite pièce de théâtre, plus courte que la comédie, et accompagnée d’un comique volontairement primaire et grossier.
  • Le mélodrame : un drame dont l’intrigue est invraisemblable et dans lequel tout est exagéré dans le but de faire pleurer.
  • La tragédie : une pièce de théâtre dans laquelle la fin est généralement malheureuse. Elle cherche principalement à inspirer terreur et pitié.
  • Le drame : toute pièce de théâtre qui n’entre pas dans les catégories précédentes. En effet, n’oublions pas qu’un auteur de pièce de théâtre est un dramaturge.

 

4 ) La littérature d’idées

Ce genre désigne un texte ou un ensemble de textes développant des idées et des opinions.

On y trouvera pêle-mêle :

  • L’aphorisme : une sentence très courte qui résume une (et une seule) idée.
  • L’apologie : un discours écrit visant à défendre une idée ou une personne, à justifier un choix, une doctrine, une loi, un comportement, etc…
  • Le discours : un texte devant être prononcé oralement devant plusieurs personnes.
  • L’essai : un ouvrage de réflexion de forme très libre. On essaye en général d’aborder la thématique dans toute sa profondeur et sa complexité, on l’analyse sous toutes les coutures pour en faire ressortir une idée.
  • Le pamphlet : un texte polémique qui attaque violemment une personne, un gouvernement, une opinion, une idée.
  • L’utopie : une conception imaginaire d’une société idéale.
  • La parodie : est une forme d’humour qui utilise le cadre du récit, le style et les personnages d’une œuvre pour s’en moquer. L’exagération y est beaucoup employée.
  • Le portrait : Une représentation, au même titre qu’un portrait pictural. Il peut aussi bien être fictif que réaliste, et s’intéresser tout aussi bien à un individu particulier ou à la société et ses contemporains.
  • Les pensées : un ensemble de diverses pensées et réflexions, d’extraits d’œuvres inachevées, sur une thématique particulière ou sur un ensemble de thématiques.

 

5 ) Le genre épistolaire

La confidence et la prise de position caractérisent la plupart de ces correspondances par lettres, mais ces lettres peuvent également être fictives.

 

6 ) Le genre descriptif

Le texte est alors le compte-rendu d’une observation précise, parfois accompagné d’une argumentation, mais ce n’est pas obligatoire.

 

7 ) Le genre graphique

Et oui, les bandes dessinées, en plus d’être des œuvres graphiques, sont aussi des œuvres littéraires, au même titre que les comics et les mangas.

 

Vous pouvez consulter la seconde partie de ce guide, consacrée aux romans réalistes, aux romans historiques, aux romans policiers et aux thrillers, en cliquant sur ce lien!

 

Cet article fait partie d’une série de 4 articles :

  • Partie 1 : Les différents genres littéraires
  • Partie 2 : Roman réalistes, historiques, policiers et thrillers
  • Partie 3 : Romans de fantasy
  • Partie 4 : Romans de science-fiction

Vous aimerez aussi ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher
Masquer