Comment étoffer son personnage principal : 12 questions gênantes à lui poser

comment étoffer son personnage principal 1

Ça y est, vous avez un nom pour votre personnage principal, un arbre généalogique, un métier, une histoire, une ribambelle de compagnons et même un antagoniste.

Mais est-ce suffisant pour que votre personnage principal ait suffisamment de profondeur pour le rendre intéressant ?

La réponse est non, bien sûr.

Pour donner de la consistance à un personnage, mettez-le au frais dans une cellule, prenez votre carnet et votre crayon, et procédez à un interrogatoire en bonne et due forme !

Notez précieusement les réponses à vos questions, cela vous en apprendra beaucoup sur votre personnage : qui il est, d’où il vient, qu’est-ce qu’il souhaite, qu’est-ce qui l’anime, comment il se comporte en société, etc…

 

12 questions gênantes à poser à votre personnage principal pour l’étoffer et le rendre encore plus intéressant

1 ) Quel a été son plus grand moment de désespoir ? Comment cela agit-il sur sa personnalité ?

Vous souvenez-vous de votre plus grand moment de désespoir ? Il y a fort à parier que oui. Ce sont des moments comme celui-ci qui nous marque à vie, et nous font prendre tel ou tel chemin. Parfois même, ces moments, à jamais gravé dans nos mémoires, ont une influence extrêmement importante sur notre personnalité, notre manière de voir et d’appréhender le monde, de nous comporter en société.

Posez-vous la question pour votre personnage principal : quel a été son plus grand moment de désespoir ?

 

2 ) Quel est le plus grand reproche qu’il pourrait faire à ses parents / à son mentor ?

Enfants, nous faisons tous des reproches à nos parents ou à nos mentors. Certains d’entre eux sont injustifiés, mais même en grandissant, d’autres restent dans nos mémoires et ne s’effacent jamais complètement. Ces reproches nous façonnent également au niveau de la personnalité.

Dans « L’homme rune », le tome 1 du cycle des démons de Peter V. Brett, le personnage principal, Arlen, reproche à son père terrifié par la peur de ne pas avoir sauvé sa mère des griffes des démons alors qu’il aurait pu. Ce reproche le pousse à quitter la maison familiale et a développer toutes les manières possibles de combattre les démons et ainsi éviter que d’autres perdent leur mère.

 

 

3 ) Si demain il avait la possibilité d’aller n’importe où, où irait-il ? et Pourquoi ?

Question en apparence simple, mais qui en dit long sur la personnalité du personnage principal.

Toujours dans le cycle des démons de Peter V. brett (oui, il s’agit de ma lecture du moment, soyez indulgents 😉 ), le personnage de Jardir souhaite aller à l’autre bout du monde connu, et il en obtient la possibilité. Pourquoi ? Non pas pour conquérir le monde et se forger son propre empire, mais pour rassembler les hommes sous une seule et même bannière et ainsi combattre les démons qui ruinent leurs terres et leurs vies.

 

4 ) Quel secret inavouable n’a t-il jamais raconté à personne ?

Nous avons tous notre propre jardin secret, où certains secrets sont profondément enterrés et ne sont connus que de nous seul. il en est de même pour votre personnage principal. Quel est le sien ?

Oubliez tout de suite les secrets du type « il a volé des bonbons étant jeune mais personne ne l’a remarqué ». Non, je vous parle d’un véritable secret qui, s’il venait à être révélé, ferait l’effet d’une bombe pour votre personnage principal : un secret qui remettrait en question sa personne, sa raison d’être, sa mission, sa vie, le bon fonctionnement de la société, etc…

Par exemple, dans « Metro 2033 » de Dmitri Gloukhovski, Artyom, le personnage principal, lorsqu’il était jeune à ouvert une porte entre le métro moscovite et la surface où se terre d’affreuses créatures. On le retrouve près de 20 ans plus tard, à combattre ces créatures mêmes qu’il a laissé entré. Qui d’autre que lui pourrait porter un tel secret ?

 

5 ) Quel est son souvenir le plus embarrassant ?

Allez-y, faites-vous plaisir, plus le souvenir est embarrassant, plus cela donnera de la consistance au personnage. Il peut avoir vaincu l’embarras de ce souvenir ou , au contraire, continuer à en porter le poids.

Faites preuve de créativité, et assurez-vous toujours que ce souvenir embarrassant ait un impact sur le tempérament de votre personnage.

 

6 ) Que ferait-il s’il devenait soudainement riche ?

Donnez des ressources illimitées à votre personnage : que ferait-il ? Irait-il au bout de sa mission ? En profiterait-il pour s’offrir un bon moment de luxure ? S’achèterait-il une armée pour conquérir le monde ? Ferait-il don de ses richesses aux personnes dans le besoin ?

La réponse à cette question vous permettra d’identifier plusieurs traits de personnalité, qu’il s’agisse de qualités ou de défauts.

 

 

7 ) Combien de personnes ont partagé son lit ? Et pourquoi ?

Encore une fois, faites-vous plaisir sur ce genre de questions. Et faites en sorte d’aborder le sujet dans votre livre.

Votre personnage est un véritable Don Juan et a eu de multiples conquêtes ? Fort bien, faites-le se confronter à l’une de ses anciennes conquêtes qui possède les informations nécessaires pour continuer sa quête.

Au contraire, votre personnage n’a jamais connu de plaisir charnel ? Tiraillez-le à ce sujet, tentez-le.

Profitez de ces informations pour créer des situations d’inconfort pour votre personnage préféré.

 

8 ) Quelles sont ses motivations profondes qui le poussent à agir ?

Les motivations profondes nous animent au quotidien et nous permettent de définir nos missions, nous en avons tous une ou plusieurs. Même les antagonistes en ont. Ne négligez pas ce point car une bonne partie de la personnalité de votre personnage ainsi que de sa mission découlera de la réponse.

Si je reprends l’exemple d’Arlen dans « L’homme rune » de Peter V. brett, la motivation profonde d’Arlen est d’occire tous les démons de la Terre et de mettre fin à leur règne sur les humains. Il est prêt à abandonner tous ceux qu’il aime, à meurtrir son corps et son âme, et à abandonner une partie de son humanité pour arriver à ses fins.

Je n’en dirais pas plus et je vous invite fortement à lire, que dis-je, à dévorer cette sage passionnante et bien écrite.

 

9 ) Quelle est sa blessure psychologique la plus douloureuse ? Pourquoi ne s’est-elle pas encore refermée ?

Nous avons tous des blessures psychologiques, parfois datant de l’enfance, des relations dont on n’a pas fait le deuil. Exploitez cela chez votre héros. Quelle est la blessure psychologique qui l’affecte et pourquoi celle-ci ne s’est pas refermée ?

Si vous avez du mal à la déterminer, demandez-vous ce que votre personnage aurait pu subir de pire durant son enfance : perte d’un proche, abus physique, violences à répétition, humiliations, etc…

 

10 ) S’il pouvait faire quelque chose en étant certain de réussir, que ferait-il ?

Cette question va de pair avec ses motivations profondes (la question n°8). Imaginons, là tout de suite maintenant, que votre personnage a 100 % de chances de réussir sa prochaine action. Que ferait-il ? Foncerait-il tête baissée dans le tas pour gagner à court terme un avantage ? Recruterait-il davantage de compagnons pour gagner sur le long terme ?

 

11 ) Quelle est son opinion (politique, économique, etc) sur le monde ?

Vous avez maintenant un panel d’expériences personnelles qui ont façonné la personnalité et le tempérament de votre personnage.

Nul doute que cela a également façonné sa vision des choses, qu’il s’agisse de politique, de l’économie, de la géo-politique, de l’administration, de l’autorité principale en place, de la religion et la spiritualité, etc…

Donnez une vision unique et en accord avec ses expériences passées à votre personnage, et confrontez-le par la suite dans votre roman a d’autres points de vue, à l’opposé du sien.

 

12 ) A t-il déjà été violent avec quelqu’un ? Qu’est-ce qui a déclenché cet accès de violence ?

Enfin, votre personnage s’est-il déjà emporté en société ? Invective t-il tous ceux n’ayant pas la même opinion que lui ? A t-il déjà déclenché une bagarre suite à un propos malencontreux ? A t-il déjà blessé quelqu’un, volontairement ou pas ?

Mais il n’y a pas que la violence physique, celle-ci peut également être psychologique.

a t-il déjà fait subir des humiliations à d’autres ? A t-il du mépris pour telle personne ou telle classe de la population ?

 

Consultez cet article de Marièke pour apprendre à rendre les personnages de ses romans attachants !

Conclusion

L’intérêt de poser ces questions gênantes à votre personnage principal est double : se poser ces questions permet ainsi d’étoffer le background de votre personnage, son tempérament, d’explorer ses motivations profondes, et vous permet également en tant qu’auteur de valider (ou non) votre personnage principal.

Parce que soyons clairs, s’il y a bien un personnage à ne pas rater dans votre roman, c’est bien le personnage principal. Le lecteur doit se prendre de sympathie avec lui, et votre personnage se doit donc d’avoir une histoire intéressante, des motivations profondes (comme tout être humain), et des défauts qui le rendent humain et crédible.

Voyez-vous d’autres questions gênantes mais indispensables à poser à votre personnage principal ?

 

Vous aimerez aussi ...

1 réponse

  1. 26 mars 2019

    […] Créer des personnages principaux uniques, avec leur propre voix et leurs propres motivations, ce n’est plus un secret pour personne. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher
Masquer